Surveillance des épidémies hivernales en région AUVERGNE-RHONE-ALPES

 

La couverture vaccinale des personnes à risque s’améliore, bien qu’encore insuffisante

La campagne de vaccination, qui a commencé en octobre dernier, a contribué à améliorer la couverture vaccinale des personnes à risque par rapport à l’année dernière. Selon le dernier bulletin de Santé publique France, au 30 novembre 2018 en France métropolitaine, elle est passée de 41,3% à 42,9% (+1,6%) pour l’ensemble des sujets à risque qui ont reçu un bon de leur caisse d’assurance maladie, par rapport à la même période en 2017


Une campagne nationale sur les gestes d’hygiène contre les virus de l’hiver

Pour en savoir plus sur les gestes de prévention : www.solidarites-sante.gouv.fr

PDFTélécharger le communique de presse « Début de l’épidémie de grippe saisonnière (...) Téléchargement (441.1 ko)

 

La vaccination est recommandée pour les personnes à risque et représente la meilleure façon de se protéger de la grippe et de ses complications. Mais un délai de 15 jours après l’injection est nécessaire pour être correctement protégé. Ainsi, des gestes simples, qui concernent l’ensemble de la population, doivent être adoptés pour réduire la transmission de la grippe. C’est pourquoi les pouvoirs publics lancent aujourd’hui et jusqu’au 3 mars la campagne « Maîtrisez les bons gestes contre les virus de l’hiver ». Cette campagne sera visible sur Internet et dans la presse écrite. Elle a pour objectif de sensibiliser la population à quatre mesures-barrières simples et efficaces :

  • se laver fréquemment les mains à l’eau et au savon ou avec une solution hydroalcoolique ;
  • éternuer dans son coude (plutôt que dans ses mains) ;
  • utiliser un mouchoir à usage unique ;
  • porter un masque jetable quand on présente un syndrome grippal, en particulier au contact des personnes fragiles (personnes âgées, immunodéprimées, jeunes enfants, femmes enceintes).

La prévention est essentielle pour réduire la propagation des virus de l’hiver, dont celui de la grippe saisonnière. Ces virus se transmettent facilement par la toux, les éternuements, les postillons et la salive de personnes infectées, par le contact direct des mains d’une personne infectée à une autre, par le contact d’objets contaminés par une personne malade mais aussi par l’air, surtout lorsqu’une personne malade occupe une pièce fermée (chambre, salle d’attente, bureau etc.). La grippe reste la maladie infectieuse qui a l’impact le plus important sur le recours au soin et la mortalité en France.

Retrouvez les derniers "points épidémio" (PE) Auvergne-Rhône-Alpes :

Surveillance épidémiologique en région AUVERGNE-RHONE-ALPES

NOUVEAU

2019_02-PE spécial Rougeole (pdf, 416.17 Ko)

NOUVEAU

Annexe_PE_cas_graves_S06.pdf (pdf, 181.06 Ko)

NOUVEAU

Point Epidémiologique_Semaine 05 (du 28/01 au 03/02/2019)_Bronchio-Grippe (pdf, 607.09 Ko)

Source Santé Publique